mercredi 1 juillet 2015

Juste avant le bonheur. Agnès Ledig

 Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un super
marché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend... " Un hymne à l'espoir qui sonne juste comme une expérience vécue... Un livre poignant, où le malheur n'a pas le dernier mot. " Le Figaro Magazine Cet ouvrage a reçu le Prix Maison de la Presse






C'est avec plaisir que j ai retrouvé la plume d Agnès Ledig dans "Juste avant le bonheur"
La première partie du roman est un peu un conte de fées moderne.
Paul quinquagénaire fraîchement célibataire et fortuné rencontre Julie jeune caissière.  Il apprend vite qu'elle est maman solo et que la vie n est pas facile pour elle et Lulu son fil.
Il propose de l'emmener en vacances en Bretagne où il part avec son fils veuf depuis quelques mois.
Cette partie là est douce tendre joyeuse et belle même si c'est un peu cliché et pas très crédible. .. mais les contes de fées sont fait pour nous faire rêver. 
Mais sur la route du retour un drame va se produire et la vie va basculer. 
Cette deuxième partie n'est que larmes mais aussi espoir. 
J'ai refermé ce livre les yeux gonflés et le cœur lourd.
C'est vraiment triste et cruel
Mais vu le vécu de l'auteur les circonstances dans lesquelles elle a écrit ce livre j'imagine que ce livre est un peu un exécutoire et qu'elle a aussi voulu nous montrer que dans les pires moments la vie continue malgré tout. 

4 commentaires:

  1. J'aime bien les comptes de fée modernes donc pourquoi pas! Et des romans qui nous montrent que malgré tout, on doit avancer. ^^ A tester.

    RépondreSupprimer